VISIT KAGAWA - Official Tourism Website. -

VISIT KAGAWA - Official Tourism Website. -

Le jardin de Ritsurin

Un paysage exceptionnel le jardin de Ritsurin

Introduction

  • Introduction
  • Introduction
  • Introduction
  • Introduction

Parmi les jardins patrimoines culturels possédant le label national de « paysage exceptionnel », Ritsurin est le plus étendu. Il s'adosse au mont Shiunzan et à son vert persistant et est constitué de 6 bassins et de 13 collines artificielles. Promenade circulaire autour d'un bassin central dont l'histoire de plus de 400 ans remonte au début de l'époque d'Edo, il bénéficie d'un emplacement privilégié et de splendides assemblages rocheux qui créent un équilibre élégant entre la nature et la pierre.
Les quatre saisons nous régalent d'essences diverses. Les fleurs qui y éclosent accompagnent ses mille pins soigneusement entretenus pour offrir à chaque pas un paysage différent.
Le jardin de Ritsurin est un héritage culturel irremplaçable pour lequel l'affection des visiteurs n'a jamais faibli.

Histoire du Jardin de Ritsurin

Histoire du Jardin de Ritsurin

Le jardin a été conçu dans la seconde moitié du XVIe siècle sur les terres du clan Sato dans la partie sud-ouest du jardin actuel. Par la suite, aux alentours de 1625, c'est Ikoma Takatoshi, seigneur de Sanuki qui entreprend la construction du Bassin Sud avec le mont Shiunzan en arrière-plan pour lui donner la forme qu'il a aujourd'hui.
Matsudaira Yorishige, premier seigneur de Takamatsu et frère aîné du seigneur Mito Mitsukuni hérite des terres en 1642. Le jardin est achevé en 1745 sous Matsudaira Yoritaka, 5e seigneur de Takamatsu, avec 60 lieux baptisés. L’ensemble sera utilisé comme résidence par les seigneurs de Matsudaira pendant 228 ans, 11 générations, jusqu'à la restauration de Meiji.
En 1875 il devient parc départemental et est ouvert au grand public. En 1953, il est désigné « Paysage exceptionnel » dans le cadre de la loi sur la protection des biens culturels.

Superficie

  • Superficie
  • Superficie

Totale : 75 hectares
Jardin seulement : 16 hectares

Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★

  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★
  • Le Guide vert Michelin Japon ★ ★ ★

Le jardin de Ritsurin s'est vu attribuer 3 étoiles dans le Guide vert Michelin Japon en tant que lieu à visiter absolument.

Le meilleur pin au Japon

  • Le meilleur pin au Japon
  • Le meilleur pin au Japon
  • Le meilleur pin au Japon
  • Le meilleur pin au Japon
  • Le meilleur pin au Japon

Le nom de « ritsurin » veut dire « bosquet de châtaigniers », mais il a été conçu dès l'origine comme un jardin à pins. On en trouve aujourd'hui près de 1400 dont près de 1000 sont mis en forme par les artisans horticulteurs du jardin. Avec près de 300 ans de travail, ces pins sont des chefs-d'œuvre équivalents à des bonsaïs.